La bonne résolution est controversée. Dans sa version positive, elle est un moteur de progrès et une image de notre belle volonté, de nos heureux désirs. En négatif, elle est un objet de pression, une idée qui ne se réalise pas et pour finir un lieu de culpabilité. Et si nous apprenions à gérer ces bonnes résolutions ?

 

“Être dans le doute, c’est déjà être résolu.” Shakespeare

En prendre ou pas ?

 

“Les bonnes résolutions sont des chèques tirés sur une banque où l’on n’a pas de compte courant.” Oscar Wilde 

Les bonnes résolutions appartiennent à la catégorie des traditions, des us et coutumes. Elles sont dans l’air du temps des mois de décembre et janvier. Elles s’immiscent dans cette période de fin d’année et de début de nouvelle ère sans être inscrites dans l’agenda.

Et en plus, leur caractère propre est qu’elles sont difficiles à tenir… décidément, pas très amicales ces bonnes résolutions.

 

“La fatalité veut que l’on prenne toujours les bonnes résolutions trop tard. ” Oscar Wilde

Finalement, regarder et décortiquer les bonnes résolutions qui nous effleurent c’est un projet plutôt pas mal. Car ces idées, ces envies, cette émanation de notre volonté nous parlent de notre année passée et de nous-mêmes. C’est aussi en menant une enquête poussée que ces résolutions peuvent se transformer en objectifs ou encore être abandonnées sans culpabilité.

 

“Une fois que ma décision est prise, j’hésite longuement.” Jules Renard

 

Que raconte ma bonne résolution ?

  • Sur mon année ? Sur moi ?
  • Une joie ? Une peur ?
  • Une envie ?
  • Une solution à trouver ?

 

 

Ma bonne résolution est-elle « bonne » ?

 

“Il faut tenir à une résolution parce qu’elle est bonne, et non parce qu’on l’a prise.”

François de La Rochefoucauld

  • Est-ce une vraie priorité ?
  • Est- ce ok avec mes valeurs ?
  • Si oui, lesquelles ?
  • A-t-elle du sens cette année ?
  • Est-ce bien un projet neuf, actuel ?

 

  • Qui la suggère ? La société ? Un de mes proches ? Ma conscience éclairée ?
  • Suis-je motivé par cette résolution ?
  • Ai-je confiance en elle ? En moi pour la mener à bien ?
  • Quelles perspectives sa réussite apporte- t’elle ? A moi- même ? Aux autres ?
  • A qui fait-elle vraiment plaisir et apporte-t-elle un mieux être ?

 

Faire de ma bonne résolution un objectif

 

“Il y a très loin de la velléité à la volonté, de la volonté à la résolution, de la résolution au choix des moyens, du choix des moyens à l’application.” Cardinal de Retz

 

  • La formulation de ma bonne résolution est-elle concrète ?
  • Avec un verbe d’action ?
  • Sa réussite est-elle entièrement sous ma responsabilité ?
  • Est-elle ok pour les autres ? Compatible avec ce qui a beaucoup d’importance dans ma vie ?
  • Quels sont ses indicateurs de réussite ?
  • A quelle échéance ?
  • Quelles sont les grandes étapes ?

 

Bravo à la bonne résolution qui a passé avec succès toutes les étapes du questionnaire ! Elle appartient désormais aux joyeux objectifs et autres plans cool de l’année !

 

Et si pour les autres, chères à votre cœur mais qui semblent vraiment difficiles à atteindre, vous vous faisiez accompagner ?

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager ! 😉