Monkey tie Coaching - Léticia GRANGER

Proposé par

Booster sa créativité : « Nous sommes tous créatifs » ! En effet, tel un muscle, booster sa créativité se travaille et s’exerce ! « Vous voyez des choses, et vous dites : Pourquoi ? Moi je rêve de choses qui n’ont jamais existé et je dis: pourquoi pas ?  » Georgaes Bernard Shaw.

Pour commencer, tentons de définir la créativité 

La notion de créativité est sujette à diverses définitions, parfois contradictoires, et fait aujourd’hui toujours débat. La plupart des chercheurs s’accordent tout de même à dire qu’il s’agit d’une capacité à réaliser une production à la fois nouvelle et adaptée au contexte dans lequel elle se manifeste.

– B. Schwartz (Réflex. prospectives,1969, p. 15) estime que c’est la capacité qu’a un individu de créer, c’est-à-dire d’imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau.  « La créativité et l’imagination exigent d’apprendre à se poser des problèmes  » ; 

– Le dictionnaire des concepts la définit ainsi : « Capacité à imaginer rapidement différentes solutions originales, si l’on est confronté à une situation problématique » ;

– Michel De la Cruz compare la création au désir et plaisir de faire ;

– Le docteur en psychologie CSIKSZENMAHALYI. M écrit quant à lui ceci: « La créativité distingue l’homme du primate ».

Je vous livre donc dans cet article, mon point de vue, qui n’engage que moi, ainsi que mes astuces de coach pour vous aider à entraîner votre créativité. Ces suggestions sont applicables en entreprise, notamment pour recréer de la cohésion, permettre à chaque membre de l’équipe de développer et  booster sa  créativité dans l’intérêt du collectif.

La créativité correspond à la capacité, au savoir-faire que nous pouvons tous développer , à imaginer une solution originale (et non pas innovante) dans un cadre (contexte) donné.

En effet, il s’agit d’un phénomène exclusivement humain qui nous permet de nous adapter. En partie innée, mais pas seulement puisqu’elle se travaille.

Exemple : un enfant qui construit un avion en papier dans une salle d’attente. L’enfant, dans cet exemple, utilise un matériel imposé (feuilles données par le parent pour dessiner), un cadre imposé (l’attente), et un lieu imposé (la salle d’attente).  Il obtient ici des idées nouvelles dans un cadre imposé.

Ce cadre peut également prendre d’autres formes, notamment au niveau professionnel. Le brainstorming en est une, tout comme une contrainte de temps ou une contrainte économique par exemple.

Les astuces de votre coach pour booster sa créativité au travail

Faire une pause, s’ennuyer et prendre soin de soi

Ce n’est pas en vous acharnant mentalement que vous serez créatif. La panne arrive, et reste un phénomène tout à fait normal. Quand ça ne veut pas venir, comme on dit, passez simplement à autre chose ! Plus vous essayerez de réfléchir, plus vous serez focalisé « problème » et pas « solution ». Alors, stop, une PAUSE ! Ecoutez une musique que vous aimez pour déclencher la sécrétion de dopamine (neuro-hormone du plaisir), allez faire un tour, discuter avec un collègue, accomplir une autre tâche, écouter son coeur … Le plaisir est l’allié du créatif !

L’ennui favorise l’imagination, et la distraction permet à votre subconscient de travailler pour vous. Il fait remonter les bonnes idées jusqu’à votre cerveau conscient pendant que vous prenez du plaisir à jouer ou à flâner. Pourquoi se priver ?

Ranger 

Pour ceux qui font rimer rangement, ordre et esprit serein, ne vous privez pas. Personnellement, je sais que lorsque mon bureau ou ma maison sont en désordre, c’est que j’entasse quelques soucis… Alors un coup de propre, rien de tel pour retrouver une bonne énergie et l’envie de m’y remettre.

Casser la routine et sortir de sa zone de confort

Le changement vous permet de libérer votre créativité. Lancez-vous un défi. Par exemple, changez de A à Z votre style vestimentaire le temps d’une journée, pratiquez une nouvelle activité, amusez-vous à changer de vocabulaire, découvrez de nouveaux lieux pour travailler dans des conditions farfelues et amusantes … Servez-vous de votre imagination pour incarner votre changement !

De même, laissez-vous surprendre et soyez attentif à ce qui, dans votre journée, a pu vous paraître surprenant. Notez pendant plusieurs jours tout ce qui vous aura surpris (dans votre carnet) et mettez le doigt sur les constantes qui sont en réalité de pistes pour votre créativité. Creusez les directions qui s’en dégagent.

Si vous avez aimé la première partie de cet article, n’hésitez pas à le partager 😉