BOUSSOLES INTÉRIEURES – Ces outils de coaching d’aide à la prise de décision, sortes de boussoles intérieures, pourront vous aider à prendre vos décisions avec sérénité.

boussole intérieures

Le mot « boussole » en chinois : 

En chinois, boussole se dit 指南针 « zhǐnánzhēn», mot à mot « aiguille qui montre le sud ». Peu importe qu’une boussole indique le nord ou le sud, une direction suffit pour se situer et trouver son chemin.

 

Voici quelques questions qu’il pourrait être intéressant de se poser : 

 

– Quel genre de boussole personnelle utilisez-vous ?

– Qu’est-ce qui vous fait choisir telle direction plutôt que telle autre ?

– Utilisez-vous plutôt votre intuition ou bien préférez-vous prendre du temps pour peser le pour et le contre? Ou encore, avez-vous peur parfois de décider ?

 

Il n’y a pas de méthode miracle pour être sûr de faire le bon choix, mais vous pouvez quand même utiliser des éléments /outils de références qui conviennent à votre mode de fonctionnement, par exemple :

 

L’expérience passée : avez-vous connu un épisode semblable et si oui souhaitez-vous le reproduire ou bien changer de solution ?

 

-Le ressenti physique : Pour cela, installez-vous dans la chaise, à quoi correspond à votre première option, fermez les yeux et décrivez à voix haute tout ce que vous voyez, entendez, ressentez en vous imaginant dans la situation A. Refaites pareil sur une autre chaise B pour la situation ou le projet B. Puis faites le point : quelle chaise est la plus confortable ?

 

La multiplication des options : si vous voyez a priori devant vous 2 choix ou 2 solutions, prenez un peu de temps pour voir si une 3ème ou même une 4ème solution est envisageable. Au départ, en général, on ne voit rien, mais en insistant un peu on trouve facilement des alternatives. L’idée est d’éviter de vous retrouver devant un choix binaire.

 

– l’interlocuteur neutre : demandez à quelqu’un de votre entourage de jouer ce rôle d’interlocuteur neutre qui consistera à vous interroger uniquement sous la forme : « Et ensuite? » « Mais encore? » « Et pourquoi? ». Présentez-lui votre premier projet/choix/solution en quelques mots et entamez ce dialogue avec l’interlocuteur neutre qui, sans aucun jugement ni prise de position, vous interrogera pour vous faire exprimer le plus de choses possibles. Recommencez avec les autres projets/choix/solutions. Vous aurez plus d’informations pour voir lequel tient mieux la route.

 

Voilà quelques idées #coaching qui peuvent aider les plus indécis d’entre vous.

Il faut toutefois garder en tête que les choix en eux-mêmes n’ont pas un si grand impact que cela, mais que c’est ce que l’on fait ensuite qui est bien plus important.

 

 

Le conseil du coach :

« Nous sommes nos choix. » écrivait Sartre.

Ne vous laissez pas voler ces choix et ces décisions, et écartez-vous des personnes qui voudront bien faire en vous apportant des solutions toutes faites.

Je vous souhaite bonne route avec ces petites boussoles intérieures !

 

Catherine Legeay-Guillon
Coach certifiée RNCP et professeur de chinois à l’Inalco

Retrouvez mes autres articles sur mon site internet : http://epicoachinparis.com

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le 😉