Les brèves du coach : Le gène du grincheux

Les brèves du coach : Les râleurs chroniques resteront-ils toujours d’incorrigibles grincheux ?

C’est la question que des scientifiques américains se sont posés et leur réponse est « Peut-être ». Ils ont en effet découvert que les vrais grincheux possèdent une activité anormale dans une zone précise du cerveau.

L’expérience :

Les scientifiques ont demandé à 89 volontaires de remplir un questionnaire sur leurs émotions durant le mois précédent. Les réponses ont ainsi permis de classer les participants sur une échelle de mauvaise humeur. Ils ont ensuite passé le cerveau de tous les participants au scanner afin de mesurer leur activité cérébrale.

Résultat du test sur les grincheux

Les individus ayant rapporté plus d’irritabilité, d’anxiété ou de colère avaient une activité cérébrale plus importante dans une zone appelée cortex préfrontal ventromedial (on en apprend tous les jours), situé juste derrière l’œil droit. Mais rassurez-vous, il y existe des astuces pour gérer les grincheux

Les brèves du coach : Le boss pot de colle

« Mon patron m’appelle tout le temps quand je suis en vacances. », Hugo, 26 ans, commercial.

Trois cas de figure :

1/ C’est la rançon du succès : Vous vous êtes rendu indispensable et il ne peut rien faire sans vous. Laissez-lui donc un rappel faisant le point de toutes les actions en cours et de leur suivi le temps de votre absence avec les noms et téléphones des différents intervenants dont il pourrait avoir besoin.

2/ Vous n’avez pas suffisamment posé de limites : Par conséquent votre patron vous appelle en vacances comme il a l’habitude de vous appeler le soir ou le week-end. Souvent d’ailleurs sans nécessité réelle, mais juste pour vous raconter sa vie. Pour limiter ses coups de bigo, prévenez-le que vous êtes joignable sur une plage horaire donnée (par exemple le soir entre 18 et 19 h) et coupez votre téléphone le reste du temps !

3/ Votre patron vous appelle souvent car c’est un grand anxieux, dans ce cas, appelez-le régulièrement : Il se sentira rassuré et automatiquement, il sera moins tenté de se jeter sur le téléphone pour un oui ou pour un non.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager 😉