Monkey tie Coaching - Fabio Debra

Proposé par

Avez-vous déjà essayé de vous fixer un objectif… sans ne jamais l’atteindre ? Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ? Le meilleur exemple des objectifs fixés sans succès surviennent en début d’année. C’est ce que l’on appelle les « bonnes résolutions ». Mais comme vous pouvez le constater, il ne suffit pas que cette résolution soit remplie de bonnes intentions pour atteindre l’objectif fixé. J’entends souvent: « cette année, j’arrête de fumer », « demain, je me mets au régime » ou encore « il est temps que je fasse du sport » … et puis un peu plus tard, au moment de la vérification : « c’était trop dur » ou « j’essaierai l’année prochaine ». Si vous ne parvenez pas à réaliser vos objectifs, c’est certainement qu’ils ne sont pas bien définis ! Bien sûr, un coach peut vous aider à les fixer correctement, mais vous pouvez dans un premier temps essayer par vous-même. Découvrez comment se fixer un objectif en 9 points !

1. Un objectif doit être énoncé POSITIVEMENT !

Gardez en tête que votre inconscient ne comprend pas la négation. Si vous dites: « Je veux arrêter de fumer», votre inconscient entend : « Je veux fumer« . Formulez le plutôt de la manière suivante : « Je souhaite être en meilleure santé » ou « Je veux avoir plus de souffle ». L’objectif sous-jacent, nous le savons, est l’arrêt de la cigarette. Et ça, notre inconscient le comprend. Utilisez aussi l’impératif plutôt que le conditionnel: « Je veux » et non « je voudrais« . Évitez aussi « Je vais essayer« … Là vous pouvez être certain de ne pas en être convaincu.

2. Il doit être 100% sous votre contrôle

En coaching, on appelle ça « le cercle d’influence ». En voici une petite illustration :

Monkey tie Coaching - le cercle d'influence

Qu’est-ce que ça signifie ? Que l’on n’a 100% d’influence que sur nous même ! Le pouvoir de se changer est tout à fait sous notre contrôle et c’est là-dessus que l’on doit se concentrer en définissant un objectif. Imaginons que vous vous retrouvez en situation où vous souhaitez changer de travail. Ce qui est 100% sous votre contrôle est de rédiger un CV, postuler aux jobs qui vous plaisent, développer une communication efficace, etc… Dans votre cercle d’influence il y aura la personne qui vous fera passer votre entretien, vous pourrez l’influencer en lui démontrant que vous êtes fait pour le poste. Mais ce qui est hors de votre contrôle ce sont les autres candidats qui vont se présenter à ce même entretien et qui auront peut-être plus de compétences par rapport au poste que vous convoitez.

3. Il doit être SMART

  • Spécifique : énoncé le plus simplement possible,
  • Mesurable : càd chiffré (si on souhaite « être plus léger », perte de poids énoncé positivement, le chiffre doit être clair : de 5kg?),
  • Atteignable et
  • Réaliste : on doit pouvoir y arriver par rapport aux ressources disponibles et le temps que l’on a à consacrer à ce projet.
  • Défini dans le Temps : la période durant laquelle on va se concentrer sur cet objectif. Ce facteur peut bien entendu varier selon l’objectif, mais il est nécessaire si l’on veut lui consacrer le bon niveau de concentration.

4. Il doit être défini dans un contexte précis

Ce contexte peut être familial, professionnel, personnel. Prenons l’exemple d’une maman qui souhaiterait se fixer un objectif qui consiste à exercer son autorité de manière plus efficace envers ses enfants et réussir à attribuer des punitions… Cet objectif ne s’appliquerait pas au niveau professionnel.

5. Il doit être écologique

Écologique ici ne signifie pas « sans pesticide », « sans emballage » ou « local ». Ce qui est sous-entendu par ce terme est qu’il doit être en équilibre avec vos propres valeurs et votre environnement. Afin de tester si un projet est atteignable, il y a 2 questions primordiales que vous pouvez vous poser : « Quel serait l’avantage de ne pas atteindre cet objectif? » et « Quel serait l’inconvénient de l’atteindre? ». Je suis conscient que ces questions vont vous donner mal à la tête, c’est pourquoi je vous laisse méditer dessus.

6. Quel est l’objectif de l’objectif ?

Ici on touche aux valeurs profondes. Qu’essaie-t-on de réaliser à travers cet objectif ? Quel besoin veut-on combler ? Je vous donne un exemple : si votre objectif est de suivre une formation afin d’entamer une réorientation professionnelle afin d’avoir un salaire plus confortable, peut-être essayez-vous de répondre à votre besoin de sécurité ?

7. Quel est le prix à payer ?

Reprenons l’exemple de la réorientation professionnelle. Si vous souhaitez vous réorienter d’une position d’employé vers une fonction d’indépendant qui répond plus à vos valeurs profondes, le prix à payer serait ici plutôt un déficit de sécurité. Êtes-vous prêt à prendre ce risque ? Soyez-en certain avant de vous lancer !

8. L’objectif résout-il le problème ?

La définition d’un objectif est souvent lié à la résolution d’un problème : problème de surpoids = régime; problèmes financiers = recherche d’un boulot; problème de stress = pratique de la méditation, etc… Si l’on souhaite se fixer un objectif qui ne résout pas le problème principal que l’on rencontre, on l’atteindra difficilement. Si vous avez des problèmes au genou, votre objectif ne devra pas être d’entamer la pratique régulière de la course à pied… Logique non?

9. Se fixer un objectif cohérent avec votre « mission »

Certains l’ont déjà trouvée et d’autres pas encore, mais nous avons tous une mission personnelle sur cette terre, dont les ambitions varient d’une personne à l’autre. Pour certaines, la mission personnelle serait d’être de bons parents, pour d’autres, la création artistique, etc… Donc chacun à notre niveau, nous devons nous attacher à accomplir des objectifs en accord avec cette mission de vie. Une personne dont la mission est d’être un bon parent, ne va pas avoir comme objectif de se délocaliser professionnellement loin de sa famille. Ce serait le meilleur moyen de ne pas y arriver ou d’être malheureux par la suite.

Vous-avez maintenant toutes les cartes en main pour vous lancer ! Se fixer un objectif devient un véritable jeu d’enfants !  Bonne chance !

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager ! 😉