Être conscient de ce qui vous anime, de vos talents, voilà la première étape pour découvrir ce à quoi vous aspirez, que ce soit professionnellement ou non.

Si vous ne voyez pas en vous une vocation évidente, vous avez en revanche la possibilité d’identifier un projet dans lequel il serait possible qu’il se réalise, c’est à dire un projet dans lequel il serait possible de développer ses aptitudes, ses talents et de concrétises ses désirs et aspirations. Pour se faire vous pouvez adopter une stratégie de tâtonnement en testant vos différentes envies et aspirations afin d’en trouver une qui pourrait se transformer en projet professionnel.

Comment connaître mes aspirations ?

Identifiez tous les secteurs d’activités et métiers qui vous intéressent, tachez d’en savoir plus et créez-vous des opportunités de rencontres avec des professionnels.

Si vous n’avez pas d’idée, soyez curieux. Interrogez votre entourage sur leurs études et métiers, lisez la presse, rendez-vous à des portes ouvertes et conférences, regardez des reportages sur internet, suivez des blogs…. soyez ouvert. A l’heure du numérique, l’accès à l’information et à la connaissance est sans limite. Toutes les opportunités possibles et imaginables sont à votre portée. A vous de les saisir.

Gardez également en tête qu’il est souvent nécessaire de sortir de sa zone de confort pour se créer des opportunités. Si vous n’arrivez pas à vous en créer dans votre environnement, n’hésitez pas à en changer. Les frontières en Europe sont ouvertes, votre passeport vous ouvre les portes de tous les pays, et l’anglais vous permet de travailler dans toutes les capitales du monde. Un déclic suivi d’un brin d’audace peut faire la différence pour provoquer sa chance.

Un exemple…

Le meilleur exemple que j’ai pour illustrer cette idée est le témoignage d’un camarade de promotion qui rêvait de faire carrière en Amérique du Nord. Après avoir postulé en vain à de nombreuses offres d’emplois et envoyé plusieurs candidatures spontanées, il décida de se rendre sur place pour convaincre en direct les recruteurs de l’embaucher. Bien que les mois suivant sa fin de scolarité n’ont pas été faciles et après de nombreuses remises en question, tout s’est éclairé depuis son départ à l’étranger : obtention du travail de ses rêves, rencontre amoureuse… Comme quoi, il fallait oser !

Morgan Cesbron a dit : « Vivez vos rêves, allez au bout des choses, ne doutez jamais de ce que vous pouvez obtenir et donnez toujours le maximum de vous-même pour arriver à vos fins. La vie est trop courte, n’attendez pas que les choses changent toutes seules, changez vous même les règles du jeu ! »  Morgan Cesbron

« Dans la vie, il faut savoir ce que l’on veut.

Ensuite, il faut avoir le courage de le dire. 

Enfin, il faut l’énergie de le faire.»  Georges Clémenceau

A suivre –> Leçon n°4 : rester optimiste !

Extrait du livre « DÉCLIC 10 étapes pour prendre son avenir en main » écrit par Morgan Baivier de Fortis et disponible sur le site www.amazon.fr.