LYDIEDUBERNAIS

Proposé par

Comment créer la confiance ?

Une récente « aventure » a réactivé chez moi cette interrogation autour de la confiance et notamment la question  » Comment créer la confiance ? ».

Cette récente aventure a porté un éclairage très direct sur le fait que la confiance se donne, elle ne se négocie pas. Pour la petite histoire je « négociais » un équilibre immédiat de la relation lors d’une première rencontre. C’est encore difficile dans nos contextes professionnels sous pression où des réflexes de méfiance ou de peur peuvent être encore inscrits dans notre ADN, d’effectuer le lâcher prise indispensable à la naissance de la confiance. C’est à ce prix que se paie l’authenticité.

Lorsqu’il peut y avoir des enjeux financiers la question est encore plus prégnante. Pourtant dans mon quotidien de consultant/coach la confiance est le socle quand on travaille avec des partenaires. Impossible de mettre « sous contrôle » l’ensemble des éléments qui constitue une relation fructueuse.

Cette question de la confiance elle est aussi présente au quotidien dans l’entreprise entre un patron et ses employés (et vice versa). Le programme Bloom up que j’ai monté avec une PME et 2 jeunes start ups illustre bien la complexité du lâcher prise avec des anciennes croyances limitantes : Les starts up défoncent les murs qui peuvent les bloquer pendant que les équipes de la PME se questionnent sur leur périmètres, le « qu’en diras t’on », freinant leur capacité à percevoir l’avenir, le changement et en particulier celui de la boite dans laquelle ils travaillent parfois depuis 20 ans. Tout l’intérêt d’ailleurs de les faire vivre ensemble, les uns et les autres pouvant s’inspirer sur des sujets bien différents .

 « Changer votre regard : envisager plutôt que dévisager ! » C’est tout le principe appliqué par Bertrand Cuneau.

Bertrand Cuneau ne précipite rien, 8 ans après la concrétisation d’une idée, alors chef de secteur, salle de bain-plomberie-chauffage du Leroy-Merlin de Dunkerque, né Kbane en 2008 ,avec son partenaire Barthélémy Guislain.

En 2014, il se retrouve seul à la tête de la société Kbane.

 Il décide alors de porter un nouveau regard sur le fonctionnement et la stratégie de son entreprise : que chaque « Kbaner » soit libre, responsable, heureux et performant … pour la plus grande satisfaction de ses clients. Pas habituel pour le secteur de la construction !

C’est difficile à mettre en œuvre quand on cherche toujours à être parfait, en tant que patron, mari et homme. « Il faut lâcher prise et la confiance c’est hyper compliqué ! ».

La question de la responsabilisation est d’abord une question de confiance. « C’est compliqué à donner mais c’est aussi très compliqué à recevoir ! »

Et à quoi sert de créer la confiance ?

  • Se sentir plus vivant, être le professionnel que l’on veut être
  • L’engagement et l’intelligence collective produisent davantage de valeur ajoutée que les job descriptions et les procédures de contrôle.
  • Avoir la satisfaction de donner des ailes à ses équipes : aller au-delà de l’échec et comprendre pourquoi ça n’a pas été compris, pourquoi ça ne marche pas, faire grandir.

 Comment passer à la confiance ?

Pour Bertrand Cuneau, c’est d’abord beaucoup de pédagogie : apprendre à formuler sa problématique pour être bien compris des autres, être à l’écoute de la réaction des autres, ressentir leurs émotions. Comparer ces émotions aux siennes pour savoir agir en conséquence.

Passer à la confiance c’est aussi avoir un cadre. Cela parait paradoxal mais il est important que chacun sache ce qu’il doit assumer seul ou collectivement.

Etre capable de formuler de vrais feed-back qui vont faire grandir et non limiter ou culpabiliser.

Ne pas hésiter à aller chercher l’avis des autres, non pas parce que l’on n’a pas d’avis ou que l’on ne saurait pas décider mais bien plutôt pour trouver à travers l’intelligence collective, d’autres perceptions qui pourront nourrir la sienne.

Et vous, comment acceptez-vous la confiance, comment la donnez-vous ?

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager 😉