Quels sont les facteurs de réussite professionnelle

En s’intéressant aux facteurs de réussite professionnelle dans des centaines d’entreprises, le Professeur Daniel Goleman s’est également aperçu que la réussite qu’il qualifiait d’«exceptionnelle» des dirigeants qu’il avait sondé tenait à 90% de leur intelligence émotionnelle. Il indique que la supériorité intellectuelle ou technique ne joue aucun rôle dans la réussite des dirigeants.

En effet, si les composantes de l’intelligence cognitive comme le savoir et le savoir-faire permettent d’obtenir un diplôme et de décrocher un emploi, ce sont bel et bien les compétences émotionnelles – l’empathie, le leadership, l’optimisme, l’adaptabilité, l’art de convaincre, de fédérer une équipe, de s’auto-motiver, etc. – qui permettent de réussir. Le QI et l’expertise sont donc des outils de sélection qui permettent d’accéder à un emploi, mais c’est grâce à votre habileté dans les rapports humains que vous réussirez à faire la différence et gravir les échelons.

« Développer son savoir-être « , mais qu’est ce que le savoir-être ?

Les personnes qui possèdent des connaissances techniques abondent sur le marché de l’emploi. Rares sont celles qui en plus de connaissances métiers ont la capacité de s’adapter à leur environnement en créant des relations pérennes et constructives avec les autres. Le célèbre capitaine d’industrie John D. Rockefeller indiqua d’ailleurs « ceux qui savent influencer les hommes possèdent une qualité que je suis disposé à rétribuer davantage que n’importe quelle valeur sous le soleil. ». Après avoir vu l’importance d’approfondir vos savoirs par l’accès aux différentes sources de connaissances ainsi que la nécessité de développer vos savoir-faire par la pratique et l’initiative, vous savez maintenant le rôle décisif que jouera votre savoir-être dans votre projet professionnel.

L’intelligence émotionnelle que l’on peut également traduire par le savoir être – être avec soi et être avec les autres – est le troisième savoir qui déterminera votre compétence globale. En prenant conscience des différents éléments de l’intelligence émotionnelle (conscience de soi, maîtrise de soi, motivation, empathie et sociabilité) et en tâchant de les développer, il vous sera plus facile de trouver votre place et de réussir dans le monde professionnel. Une fois que vous aurez identifié votre projet professionnel gardez bien à l’esprit ses trois variables qui mesurent votre compétence globale savoir/ savoir-faire/ savoir-être et travaillez dessus pour démultiplier vos chances de succès.

« Mon bonheur, mon succès, ma réputation dépendent en grande partie du talent que je saurai déployer dans les rapports avec mes semblables. » Dale Carnegie

Morgan Baivier de Fortis

Extrait du livre « DÉCLIC 10 étapes pour prendre son avenir en main » disponible sur le site www.amazon.fr écrit par Morgan Baivier de Fortis CEO de la plateforme de mentoring en ligne monmentor.fr.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager 😉