photo Nesem Ertan

Proposé par

SECRET DE LA RÉUSSITE – Dans une première partie, je vous ai donné quelques conseils pour mieux vous préparer aux entretiens d’embauche afin de ressortir le meilleur de vous même.

 

Le secret de la réussite

3/ Ma valeur ajoutée

Revenons-en à l’entreprise qui vous intéresse. Projetez-vous pour imaginer tout ce que vous aimeriez faire si vous étiez déjà en poste. Qu’est-ce qui vous plairait comme défi au sein de cette mission ? A quelle évolution de cette équipe / entreprise / projet, souhaiteriez-vous contribuer ? Quelle est votre vision sur l’avenir du métier ?

Essayez de faire le SWOT de cette entreprise sur une feuille. Quelles sont leurs forces, faiblesses, menaces et opportunités ?

Ainsi, vous aurez un avis très construit et vous saurez croiser vos compétences avec leurs besoins et leur exposer l’utilité que vous êtes convaincu de pouvoir leur apporter.

Exemple : Vous êtes la meilleure agence design de Paris, mais j’ai pu lire dans un article que les agences anglaises vous font concurrence. J’ai un très bon niveau d’anglais et je pourrais faire des benchmark pour vous et travailler sur une stratégie pour reprendre une longueur d’avance. J’ai déjà fait ce type de missions pendant 5 ans pour l’entreprise XX dans le secteur XX. Nous avons réussi à obtenir les résultats XX (soyez concret) en XX temps. Mais peut-être avez-vous déjà une stratégie de prévue sur ce point ?

Ainsi, vous vous montrez impliqué, débrouillard, stratégique, légitime et à l’écoute. Faites attention à avoir bien laissé la personne parler longuement de ses attentes clés vis à vis du poste avant d’ouvrir l’échange sur votre valeur ajoutée potentielle. La personne doit d’abord être rassurée quant à vos capacités techniques à répondre aux besoins clés du poste, et ensuite vous pourrez le convaincre à vous préférez aux autres candidats. Reformulez ses demandes pour lui montrer que vous comprenez tout, et parlez point par point de choses que vous avez déjà fait dans ces cadres-là. Si vous êtes junior, montrez que vous avez les notions clés et que vous pouvez apprendre rapidement en donnant l’exemple d’une compétence que vous avez facilement acquis lors de vos stages ou premières expériences (voir même le cadre d’un projet universitaire).

Soyez toujours réaliste dans vos sélections. Ne répondez pas à tout ce qui pourrait être « marrant », même si vous n’êtes absolument pas qualifié. Cela ne fera que de vous faire perdre votre temps et votre énergie et risquerait de nuire à votre confiance en vous en raison des retours potentiellement négatifs. Si vous êtes curieux de cette activité, envoyez plutôt une demande de rencontre pour prendre un café et découvrir le métier ! Ça peut être très fun et enrichissant et qui sait ? Vous considérerez peut-être une reconversion professionnelle. Si telle n’est pas l’intention, alors restons focus.

Si vous n’avez aucune idée de ce que vous voulez, commencez d’abord par explorer tout ce que vous aimez faire et apprendre, sans penser immédiatement à un métier. Allez jusqu’au bout de votre exploration personnelle avant de chercher un job.

 

Si je récapitule, le plus important est donc de vous positionner comme l’égal de votre interlocuteur, même si la personne est plus âgée ou plus experte que vous. Vous êtes tous les deux humains et vous êtes respectueux l’un envers l’autre. Vous ne lui devez rien de plus que ça, puisqu’il ou elle n’est pas un dieu ou un monarque, ni vous un mendiant. Il ou elle n’est pas légitime à juger de votre valeur ou de si vous êtes bon à votre métier. Son seul pouvoir est, tout comme vous, d’avoir ou non envie de collaborer sur ce projet, ou de vous recommander au manager du poste.

Et le second point le plus important : ayez une vision personnelle et professionnelle sur l’avenir de votre métier et faites le lien avec le poste en question.

Exemple de vision qui expose ce qui vous intéresse dans les scénario du futur et là où vous souhaitez aller avec vos compétences : Nos métiers vont de plus en plus se digitaliser et être faits en collaboration avec des intelligences artificielles. Nous allons donc pouvoir nous recentrer sur la créativité et les insights humains. C’est ce qui me plait dans votre entreprise. Vous avez une approche humaine de la Data.

 

Les points à retenir pour être en position de confiance :

  1. EGALITE : Nous sommes d’égal à égal parce que je ne viens pas pour demander quelque chose. C’est un deal win-win.
  2. VISION : Je propose une vision et un potentiel avant de proposer des compétences
  3. ENERGIE : Je sais ce qui me fait vibrer dans ce projet et je le fais sentir avec une énergie positive et un grand sourire
  4. RESPECT : Je connais mes critères de choix et je les expose clairement
  5. TRESOR : Je sais ce qui me rend unique (par l’addition de ma personnalité, mes goûts, ma culture, mes expériences passées et mes compétences) et je le communique

 

Alors à vous de jouer ! Votre opportunité n’attends que vous 😉

 

Nesem Ertan

Life Coach

nesem-ertan.com

ertan.nesem@gmail.com

 

Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas le partager 😉