photonoiretblanc

Comment le Coaching peut aider à gérer son stress ?

La recherche de l’excellence et de la performance à tout prix dans les entreprises durant les années 80, a tendance aujourd’hui à s’atténuer. Les valeurs évoluent, des questions se posent et les entreprises cherchent toujours l’évolution certes, mais considèrent que l’environnement professionnel face à cette quête permanente de changement (adaptation, mobilité, mutation etc.) est générateur de stress. Il faut donc réfléchir et prévenir les dangers liés au stress si on veut que l’évolution se passe dans les meilleures conditions. Mais comment apprendre à gérer son stress ?

Comprendre que le stress est une réaction adaptative

Les travaux de Hans Selye (Physiologiste canadien et pionnier des études sur le stress) montrent que l’organisme humain réagit de manière non spécifique, à chaque stimulation extérieure. Ainsi, selon la personnalité d’un individu et face à la même situation, l’un sera stimulé et ravi « Super, un nouveau défi ! », et l’autre sera effrayé, paniqué et paralysé « Je suis incapable d’y arriver, quelle pression ! ».

Le terme « stress », souvent cité dans les entreprises, est donc bien une réaction adaptative qui prépare à l’action. Selon notre capacité à gérer ou à ne pas gérer son stress, l’action qui suivra engendrera une hausse ou une baisse de notre performance.

 

On parle du stress !

Les interactions, la vie en groupe entraînent souvent des tensions. Nous sommes différents et avons des idées différentes, ce qui ne facilite pas toujours les échanges. Des clients me parlent de leurs difficultés à communiquer leurs points de vue, de leurs sentiments de ne pas être compris et même de ne pas être entendus.

A cela s’ajoute la difficulté face à des changements de poste, de lieu de travail, de collègues, de méthodes de travail, de consignes pas toujours définies … Tout cela vient parfois se cumuler à des stress vécus dans la vie personnelle.

Des clients me parlent des conséquences liées au stress comme l’anxiété, la fatigue, la dépression et la maladie. Par contre, je rencontre également des managers qui refusent de parler de leur mal-être et préfèrent trouver d’autres causes à ce sentiment. Dans ce dernier cas, il s’agira des autres ou toute cause extérieure (matériel, lieu de travail, culture de l’entreprise).

Certaines personnes intériorisent le discours de l’entreprise prônant la performance et l’excellence à tout prix, en traduisant leurs comportements en mode de sur-adaptation. Ce mode de fonctionnement conduit le plus souvent à l’épuisement professionnel puis à la dépression.

A savoir qu’on ne peut pas toujours rendre l’entreprise responsable de tous les maux. Parfois, j’ai pu rencontrer des sujets qui étaient en quête de reconnaissance, de stimulation sans en être vraiment conscients. Ces derniers n’étaient jamais satisfaits de leur performance et voulaient toujours plus et quel qu’en soit le prix.

Le coaching aide à mieux gérer son stress

Le coaching possède une valise d’outils permettant de répondre au facteur stress et donc à la question : Comment gérer son stress ?

Le coach peut utiliser des tests pour évaluer la sensibilité au stress (questionnaire de Karasek par exemple et autres tests).

Ses tests permettent d’accompagner les personnes dans une réflexion et un plan d’action pour mieux appréhender les situations stressantes. Chaque sujet apprendra à trouver ses propres limites.

Le coaching s’appuie sur quatre axes dans la gestion du stress :

  • Repérer les agents « stresseurs »
  • Identifier les signaux d’alarme
  • Ne pas minimiser ou ignorer le danger
  • Reconnaître le bon stress que peut engendrer la situation

L’idée n’est pas de supprimer le stress, c’est d’ailleurs impossible car il y aura certainement une situation qui vous paraîtra plus stressante qu’une autre. L’idée est davantage tournée vers la découverte de méthodes permettant de prévenir le stress et du comment en soigner les effets indésirables.

La personne apprend ainsi des stratégies pour contourner le stress ou en réduire l’intensité.

Des exercices de visualisation permettent de prévenir et de gérer son stress. Il s’agit d’une représentation mentale qui vise un changement d’état intérieur. Par exemple, le sujet peut visualiser une situation dans laquelle il se sentait bien (réussite, détente). Le cadre choisi n’est pas nécessairement professionnel.

Le sujet revit ainsi les sensations, émotions et pensées qui accompagnaient cette situation. Après avoir remémoré cette situation, il doit la lier à un geste simple de son choix (exemple : croiser les doigts, toucher son bras etc.). Il s’agit ici de mettre en place un ancrage.

A chaque fois que le sujet reproduira le geste, la situation d’apaisement se mettra en place. Le sujet pourra ainsi utiliser cet ancrage à chaque fois qu’il devra affronter une situation difficile et stressante.

Essayez et vous verrez très rapidement les effets !

D’autres méthodes comme les méthodes de relaxation sont indiquées tel que le training autogène de Schultz, la sophrologie, le yoga, le Qi-gong, le tai-chi-chuan.

Différentes techniques et outils existent, il suffit de trouver celui qui vous correspond. Le coaching peut vous aider à répondre.

Dans le cadre de l’entreprise, ceux qui ont apprivoisé le stress, ceux qui ont appris à le gérer travaillent mieux en groupe.

 

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager  😉