ESPRIT – Bien souvent, nous nous accrochons à nos pensées, car nous sommes convaincus qu’elles sont la clé pour résoudre nos problèmes dans notre vie, nos problèmes au travail, dans notre vie familiale, dans nos projets et nos objectifs. Bien souvent, nous sommes persuadés que notre mental changera nos émotions négatives et nous sortira du rôle de victime…

Essayons de libérer nos pensées

Essayons plutôt d’observer nos pensées, de voir à quel point elles forment souvent une opposition à un événement, présent ou passé. Observons attentivement toutes les résistances, les peurs, les jugements, les obligations qui viennent de notre mental et qui nous empêchent d’avancer, de changer, d’évoluer, de découvrir, ne nous découvrir… Essayons de libérer nos pensées et de les relier à nos émotions, à ce qui vient de nos « tripes », libres de tout jugement.
Voilà ce que nous sommes réellement, un grand espace de liberté où tout est possible, où nos possibilités s’ouvrent afin de laisser le meilleur de nous-même agir dans notre travail et dans notre famille afin d’y trouver un épanouissement.
Êtes-vous prêt à vous laisser surprendre, à renoncer à vous servir de vos outils habituels, votre mental, votre raison, pour entrer en contact avec vos émotions?

Vos émotions vous guideront vers le travail qui vous convient

Vos émotions vous guideront vers le travail qui vous convient, vers le lieu où vous devez être et vers les personnes que vous devez rencontrer.
Nos cinq sens sont de merveilleux outils pour se recentrer. Pour cette raison, la sollicitation de l’ouïe, de la vue, du toucher, de l’odorat et du goût est la clé pour s’éloigner du mental.
Mieux voir, mieux entendre, mieux sentir, mieux comprendre… c’est sortir des réflexes conditionnés et des habitudes qui ferment le cœur et l’esprit. C’est aussi prendre la mesure de notre puissance et notre vulnérabilité. Une étape indispensable pour vivre une vie plus juste, plus vivante et plus consciente.
S’installent alors le sentiment d’une sécurité intérieure et la sensation d’exister pleinement. Soi, les autres, le monde : ce que nous percevons n’est plus déformé par nos pensées et nos projections.

Ouvrir son esprit et se reconnecter à ses émotions est la clé de l’épanouissement.