Ludivine Abrousse - Monkey tie coaching

Proposé par

INTELLIGENCE COLLECTIVE : Quelque soit notre secteur d’activité , nous vivons tous en communauté, et surtout nous évoluons dans l’inter-subjectivité ; ainsi il est indispensable de mettre en place « un bon sens commun  » et bien évidemment, cela commence par chacun de nous.

 

À travers cet article, j’aimerais partager la parabole de « la grenouille qui ne savait pas qu’elle était trop cuite », car le changement commence par chacun de nous 😉. Je suis bien consciente que le titre peut vous paraitre étranger pour un article sur l’intelligence collective mais continuez la lecture et vous comprendrez …

La citation du coach : « Celui qui n’évolue pas , disparaît  » Charles Darwin

La parabole de la Grenouille qui ne savait pas qu’elle était trop cuite ….

Dans cette parabole,  la grenouille va subir 3 étapes différentes avant

Dans un premiers temps, prenez une grenouille, puis placez-la dans une casserole d’eau froide, maintenant placez cette casserole à feu doux. Vous remarquerez au départ que la grenouille se porte bien, l’eau est froide au départ, elle apprécie la fraîcheur de l’eau.
Puis, l’eau se met à chauffer légèrement et bientôt, elle deviendra tiède.
L’eau tiède convient totalement à la grenouille, elle connaît ça dans la nature. Là encore ça va elle continue de nager, sans que cela soit gênant pour elle. Tout va bien..
Enfin dans cette dernière étape les choses vont commencer à se compliquer car l’eau continue de chauffer, toujours aussi lentement, et aussi régulièrement.
Et là, elle commence à devenir un peu trop chaude mais cela lui reste acceptable.
La température de l’eau commence à fatiguer la grenouille, mais elle ne s’inquiète pas pour autant.
Après tout elle peut s’habituer, s’acclimater à cette situation.
La température monte et commence à devenir un peu trop chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable et la chaleur la ramollit et la fatigue. La grenouille commence à perdre sa force et son tonus.
Face à la situation, encore une fois, la grenouille ne réagit pas non plus.
Et c’est ainsi qu’en montant la température très lentement, très régulièrement, très progressivement, et bien la grenouille va finir par cuire, par bouillir dans sa casserole sans jamais avoir réagi pour changer quoi que ce soit.
Prenez maintenant la même grenouille et plongez-là dans une casserole à 70 degrés ! Elle bondira pour y sortir immédiatement ! Vous voyez elle ne réagit pas de la même façon…

La parabole de l’histoire :

  • Vous reconnaissez-vous dans l’histoire de la grenouille ?
  • Allez-vous réagir ?
  • Que laissez-vous aller à la dérive sans réagir ?
  • Quels sont les effets de la procrastination dans vos vies ?
  • Etes vous prêt à devenir  » une grenouille bondissante  » ?

L’histoire de la grenouille est une métaphore qui nous apprend le danger de se retrouver dans des situations qui évoluent, qui se transforment lentement sans que nous prêtions attention. Ces situations peuvent être des situations de votre vie quotidienne.

Si un changement, une évolution se fait suffisamment lentement, les personnes qui y sont confrontées risquent de ne pas s’apercevoir de l’amplitude du changement. Nous avons souvent besoin d’une interpellation pour pour bondir.

Elles le tolèreront beaucoup plus facilement et ce, même si c’est au détriment de leur intérêts personnels ou professionnels. Le phénomène d’accoutumance peut conduire à ne pas réagir à une situation grave.

Il est donc important de veiller à ce que la conscience demeure aiguisée et vérifier régulièrement l’appréciation que nous avons de notre vie ! Ne soyez pas comme la grenouille à attendre car cela va finir par vous tomber dessus. 

 

Sources : Olivier Clerc, L’histoire de la grenouille trop cuite, bibliographie, site personnel,

Peter Senge , professeur de management et auteur américain, directeur du Center for Organizational Learning du MIT Sloan School of Management.

 

Ludivine Labrousse

http://ludivineabrousse.e-monsite.com/

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le 😉