Roselyne Piterman - Monkey tie Coaching

Proposé par

Construire et animer son réseau, quand on démarre dans la vie professionnelle, peut sembler un peu casse-tête si on en n’a pas saisi la méthode et l’objectif. Le réseautage est une technique de recherche d’opportunités et de rencontres, indispensable pour augmenter votre visibilité pro. Elle vous fera découvrir des jobs potentiels pas visibles par annonces ou des opportunités de business entre partenaires.  Elle vous fera aussi approcher des personnes susceptibles de vous aider ou vous aiguiller. Il s’agit d’une stratégie pour obtenir des offres, des entretiens d’embauche ou pour faire les rencontres utiles pour votre projet.

Alors comment faire ? ne soyez pas inquiets, vous le faites déjà dans votre vie personnelle et avec les réseaux sociaux.

Votre premier réseau est votre famille, vos amis, vos collègues d’études ainsi que certains professeurs. C’est un bon début pour rencontrer grâce à eux toutes personnes susceptibles de vous conseiller des pistes.

Étapes à suivre pour développer son réseau

La première chose à faire quand on se lance sur le marché est d’avoir un beau profil Linkedin. Prenez le temps et/ou faites-vous aider car cela peut être délicat au début. Prenez soin de détailler vos diplômes, stages, de mettre les dates et logos de vos anciens employeurs, une belle photo, et le plus important un petit texte qui résume qui vous êtes et ce que vous proposez.

Vous n’êtes pas en demande (de stage, d’emploi…) vous êtes force de proposition donc rédigez ce petit texte en ce sens : qui je suis, ce que je propose, mes disponibilités.

Cette réflexion peut prendre un certain temps, tant que vous n’êtes pas prêt, ne lancez pas d’action réseau, car si vous ne savez pas ce que vous cherchez, il sera très difficile pour vos contacts et interlocuteurs de vous aider.

  • Invitez sur Linkedin les contacts que vous connaissez et qui sont en lien avec votre projet. Par exemple est-ce utile d’inviter vos amis si leur métier est très éloigné du vôtre ? c’est une bonne question.

Puis commencez à rechercher des contacts (responsables dans votre secteur d’activité ou les entreprises cibles) en tapant des mots clés liés à votre secteur. Ex : je veux rentrer chez Coca Cola, je tape « DRH » et « Coca cola »

Invitez ces contacts à rejoindre votre réseau avec un petit mot de bienvenue

  • Identifiez les lieux de rencontre et d’information sur votre secteur professionnel et sortez de chez vous

Conférences, tables rondes, salons, meetup, speed-dating recrutement, sont autant d’opportunités d’échanger avec des personnes évoluant dans votre environnement.

En déplacement, munissez-vous de cartes de visite avec coordonnées et mot clé résumant votre approche. Ayez également quelques CV sur vous.

Lorsque vous allez sur une conférence ou un salon, allez vers les personnes qui vous intéressent et engagez la conversation. Présentez-vous rapidement (moins d’une minute) et laissez une carte de visite. Certaines personnes seront ouvertes à la discussion, d’autres non. Ce n’est pas grave. Une fois rentré chez vous, invitez ces personnes sur Linkedin, qui pourront si elles le souhaitent en savoir plus sur vous grâce à votre (magnifique) profil. Ces rencontres n’ont pas pour but de décrocher un emploi mais de faire connaissance autour de sujets communs : soyez souriant, enjoué, pas de stress. Ainsi l’interlocuteur ne se sentira pas non plus sous pression. Lors de ces moments n’accaparez pas l’autre. Après quelques minutes, laissez la place.

Ces rencontres dites « d’information » ont deux objectifs : recueillir des renseignements (tendances du marché, poste, entreprise, secteur) et obtenir des recommandations (noms de personnes, stages en cours).

  • Soignez votre apparence et votre attitude

La personne que vous rencontrez commence à vous évaluer avant même le début de la conversation. Ayez l’apparence d’une personne qui occuperait le poste convoité. Il est généralement préférable de porter des vêtements qui cadrent bien avec le style vestimentaire du secteur. Soyez souriant, chaleureux. La poignée de main est importante au début et à la fin de votre entretien. Énoncez lentement et clairement votre nom et précisez le but de la discussion.

Adoptez une posture d’écoute. Remerciez votre interlocuteur et confirmez de quelle manière vous ferez un suivi.

Votre objectif est d’échanger avec trois types de contacts

Des recruteurs potentiels

Des partenaires potentiels : personnes intéressées par les mêmes sujets que vous

Des personnes qui peuvent vous conseiller ou vous recommander

Des personnes qui peuvent vous présenter leurs relations

  • Animez votre réseau en effectuant un suivi et en relayant de l’information :

Sur Linkedin, on partage et on like comme sur Facebook

Postez des contenus régulièrement sur Linkedin, afin que les personnes rencontrées puissent profiter de ce que vous partagez, sur des sujets pertinents pour vous : images, articles, études. Vous ne verrez pas forcément vos contacts souvent, mais eux vous verront sur le réseau et cela les aidera à identifier votre profil. Attention ne partagez pas sur tout et n’importe quoi mais uniquement sur votre contexte professionnel, pour qu’on puisse vous identifier.

Likez et partagez les contenus de vos contacts pour maintenir la relation. Plus vous partagez, plus les autres ont envie de partager avec vous.

  • Réseautez en ligne

Réseaux physiques et en ligne sont complémentaires. Recherchez sur Facebook et Linkedin, les groupes en lien avec votre projet, et rejoignez des groupes d’échanges et de travail. Si une opportunité se présente, une rencontre se fera.

  • Persévérez

Réseauter demande du temps et certaines actions sont couronnées de succès, d’autres non. Bon à savoir, aidez les autres si vous voulez qu’on vous aide. Partagez vos bons plans, les renseignements que vous recueillez, mais partagez-les avec les bonnes personnes en pensant à votre objectif. Si vous voulez être invité dans un salon ou une conférence intéressante par exemple, n’oubliez pas de rendre l’invitation à ceux qui vous aident la fois suivante.

  • Évaluez votre efficacité et déterminez ce que vous devez faire évoluer

Par exemple, si vous avez hésité au téléphone, préparez un scénario à l’avance et téléphonez avec vos notes à portée de main. Au retour d’une rencontre, soumettez-vous à une autocritique et évaluez l’efficacité de vos rencontres. Par exemple, comment pouvez-vous améliorer votre approche la prochaine fois ? En lien avec votre objectif vous saurez au fur et à mesure les informations qu’il faudra rechercher.

Roselyne.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager ! 😉