severine smoljan -Monkey tie coaching

Proposé par

Le désencombrement – Ça y est les beaux jours sont arrivés, le printemps a pointé le bout de son nez et nous passons plus de temps dehors, nous avons envie de renouveau, tout nous semble possible. C’est le moment idéal pour penser à vos projets et avant de vous y mettre je vous conseille de désencombrer.

 

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de désencombrement.

Désencombrer signifie pour moi trier, jeter ce qui ne vous met pas en joie, ne garder que ce qui sert au moins une fois sur une année, faire de la place dans votre environnement pour en faire naturellement dans votre esprit.

Vous l’avez compris, en période de changement, le désencombrement a toute sa place. En faisant du vide autour de vous, vous créez du vide par ricochet dans votre esprit, et c’est ce vide qui est la base de la créativité et donc du changement.

Attention, la difficulté pour certaines personnes, comme ça l’a été pour moi au départ, c’est d’accepter ce vide, c’est-à-dire lâcher prise sur les choses et les excuses que vous pouvez vous créer pour garder et rester encombré. En effet, vos « choses » sont rassurantes, elles vous laissent dans le connue. Par contre, elles peuvent aussi très vite vous encombrer, vous frustrer, voire vous étouffer.

Le catégories de choses que vous pouvez trier pour désencombrer :

 

  • Les vêtements : sont-ils tous à votre taille actuelle ? vous plaisent-ils toujours ? les avez-vous portés au moins une fois durant l’année écoulée ?
  • Les livres, DVD, CD si vous en avez : les avez-vous lus, regardés ou écoutés ces derniers mois ? est-ce qu’ils vous apportent de la joie ? ou prennent-ils la poussière tout simplement ?
  • Les papiers : sont-ils classés ? savez-vous où trouver quel document administratif ? avez-vous encore vos factures de téléphone d’il y a 10 ans ?
  • Les bibelots : toutes ces choses que vous devez déplacer pour faire la poussière, des objets décoratifs, y en a-t-il beaucoup ? est-ce que vous les trouvez beaux ou plutôt vieillots ?
  • Les ustensiles de cuisine et la vaisselle : utilisez-vous tout ce que vous avez dans vos placards ? avez-vous beaucoup d’objets en double ? votre vaisselle vous plait-elle ? est-elle en quantité proportionnelle au nombre de personnes dans le foyer ?
  • La nourriture, en commençant par votre frigo, puis vos placards de cuisine : avez-vous des produits périmés ? Aimez-vous tous les aliments qui sont dans vos placards ? Allez-vous les manger ?
  • Ce que j’appelle le bric-à-brac : votre cave, grenier ou débarras, cet endroit où vous entasser des objets parce que vous ne savez pas où les mettre ailleurs. Souvent, ce bric-à-brac pourrait directement être transvasé…. à la poubelle, voire à la déchetterie si vous habitez une maison et que la quantité est plus importante. Votre voiture rentre-t-elle dans le garage ? savez-vous ce qui est stocké dans votre grenier ? quand toutes ces choses seront-elles potentiellement utilisées ?
Pour désencombrer, je retiens 2 critères de questionnement

1) Cet objet a-t-il été utilisé dans l’année écoulée ?
                    2) Cet objet participe-t-il à me mettre en joie ?


Ces 2 critères ont pour vocation à faire taire vos excuses, vous savez ces phrases que vous dites peut-être :

  • Je ne peux pas m’en séparer, c’est un cadeau (ça n’est pas parce que c’est un cadeau qu’il vous plaît forcément)
  • J’adore ce jeans, il est neuf, si je fais un régime je suis sûre de pouvoir rentrer dedans (à moins que vous ayez sérieusement commencé un régime, pourquoi ne pas garder des vêtements dans lesquels vous vous sentez bien, et qui vous mettent en valeur ?)
  • Ces chaussures sont magnifiques, bon elles me font affreusement mal aux pieds mais elles sont tellement élégantes (non elles vous font mal aux pieds et c’est pour cela que vous ne les mettez pas et que vous ne les mettrez certainement jamais, alors oust)
  • Au prix où je l’ai payé, je ne vais tout de même pas le jeter (alors donnez le à quelqu’un à qui ça fera plaisir ou revendez-le
  • Ça pourrait toujours être utile (la question est à qui ? et quand ?)

Dès qu’une excuse de la sorte vous tient, vous enlace, vous emprisonne : ayez le réflexe des 2 critères, posez-vous ces 2 questions magiques qui vous permettront de vous recentrer sur l’essentiel et tenez bon.

Mise en pratique

C’est à vous !

  • Pour quelle pièce vous vous dites chez vous depuis un moment « il faudrait que je fasse du tri ? » ?
  • Par quelle pièce souhaitez-vous commencer ? ou par quel tiroir ? quel placard ?
  • Quels sont les choses chez vous qui vous encombrent ou vous frustrent ?

Concrètement, prévoyez 1 heure, 2 heures ou une demie journée en fonction de ce par quoi vous voulez commencer et ne faites rien d’autre sur cette période.

Munissez-vous d’un sac poubelle pour tout ce que vous voulez jeter et d’un carton pour ce que vous voulais donner ou vendre, et lancez-vous !

Vous pouvez commencer petit si vous avez des réticences (un tiroir) ou plus grand si vous vous sentez à l’aise (une pièce). Vous verrez une fois lancer on ne pourra plus vous arrêter, le tout est de réussir à se débarrasser de l’inutile une fois, ensuite le bienfait ressenti devrait suffire pour vous faire recommencer avec de moins en moins de difficulté.

Comment vous sentez-vous après ce désencombrement ?
Qu’êtes-vous prêt à changer dans votre vie en parallèle ?

Séverine Smoljan 
https://www.linkedin.com/in/severinesmoljan/

Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas le partager 😉