LE LÂCHER-PRISE – Avoir prise sur les gens, les situations, votre vie, est une idée qui vous semble rassurante. Être en contrôle vous donne l’impression que rien ne peut vous arriver. Et patatras : tout arrive ! Vous passez la journée à vous faire hurler dessus par des clients, la télévision refuse de s’allumer, vous surprenez votre fille à fumer de l’herbe dans le jardin tout en séchant les cours. Et pourtant, vous contrôliez la situation, heureusement car sinon cela aurait été bien pire !

Le lâcher-prise ?

Le constat est là : vous souhaitez lâcher prise mais vous n’avez aucune idée comment et surtout vous ne savez pas trop quels comportements mettre derrière ce mot.

Sylvaine Pascual nous explique le lâcher prise à travers le rangement du lave-vaisselle et c’est très édifiant. Nous avons chacun une façon de ranger la vaisselle et nous souhaitons imposer notre façon de faire. Ce type de contrôle n’est pas basé sur la performance, il n’y a pas encore de championnat du monde de rangement de lave-vaisselle. Il est basé sur le pouvoir que semble vous donner votre savoir concernant le rangement du lave-vaisselle.

Le travail sur le lâcher-prise débute par une prise de conscience sur ses pratiques professionnelles, ses comportements en société, en famille ou encore en couple. Le travail pour lâcher vos vieilles habitudes peut prendre du temps. Quand vous y parvenez, vous éprouvez un sentiment d’entière compréhension de qui vous êtes réellement. Vous êtes enfin aligné avec vos croyances positives, vos valeurs et vos besoins.

Bon alors, on fait comment pour lâcher prise ?

Tout comme la confiance soi, le lâcher prise çà se travaille et il n’y a pas de recette miracle. Oui oui, je sais, les magazines vous expliquent les recettes du lâcher prise tout comme certains blogs de coachs… Dans un premier temps, il s’agit de comprendre la notion même de lâcher prise. Par la suite, à vous de choisir quel chemin emprunter vers votre libération psychologique.

Le lâcher prise, c’est quoi ?

Le lâcher prise est un moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise.

  • Le désir de maîtrise

Le dictionnaire Larousse propose plusieurs définition de la maîtrise :

    • Supériorité, domination incontestée sur des adversaires, prépondérance
    • Fait de dominer techniquement, intellectuellement, scientifiquement
    • Domination de soi-même, sang froid

Un terme commun revient à chaque définition : la domination. Dans l’action de dominer, vous exercez votre autorité, votre influence.

Le désir de maîtrise, quand vous avez l’illusion qu’il est satisfait, a deux facettes : un ego satisfait pour vous et un pouvoir sur les autres que ces derniers aimeraient bien posséder. Par la suite, ce désir prend possession de votre mental et vous devenez esclave de ce désir. Une énergie incroyable est alors nécessaire pour nourrir cette illusion de maîtrise.

Le désir de maîtrise s’exerce aussi bien sur une situation que sur des personnes. Et l’exercice de votre influence s’il n’est pas satisfait peut vous amener à avoir des comportements assez agressifs voire déplacés. Vous pouvez éprouver des émotions négatives telles que la colère jusqu’à la souffrance.

Le désir de maîtrise peut vous amener à vivre ce qu’on appelle l’ « effet miroir ». Dans vos interactions sociales, amicales, affectives, professionnelles, vous êtes exposés à ce que l’on appelle « l’effet miroir » ; c’est à dire aux projections psychologiques. Vous projetez sur les autres vos émotions, vos fausses croyances et vos complexes inconscients. Par le mécanisme des projections psychologiques, vous percevez chez l’autre des aspects de vous-mêmes que vous refoulez par peur de vous confronter à cette partie sombre de votre psyché. Une amie m’interrogeait souvent sur cet effet, ce qui m’agaçait encore plus…car je me rendais compte que ce qui m’énervait chez la personne en face de moi était bien souvent quelque chose que je ne pouvais maîtriser en moi.

Le désir de maîtrise peut également être relié aux messages contraignants, aux injonctions parentales avec lesquelles vous avez grandi. Les drivers, travaux de Taibi Kahler, psychologue américain, identifient ces messages et vous aident à comprendre les injonctions qui dirigent votre vie. Le driver est une consigne qui guide notre comportement et qui est directement lié à la notion de  reconnaissance.

Il existe cinq drivers :

  • sois parfait
  • sois fort
  • fais des efforts
  • fais plaisir
  • dépêche toi.

Ces messages continuent d’influencer votre quotidien d’adulte. Dans chacun de ses messages, on peut reconnaître la clé du « trop est comme pas assez » ! L’idée est de faire de ces messages contraignants de vrais outils de votre libération psychologique.

  • La libération psychologique

La libération psychologique chère à Alexandre JOLLIEN est une façon de s’apprivoiser soi-même, de retrouver une forme de simplicité, de cesser de lutter contre tout et en particulier quand ce n’est pas utile ou nécessaire. La libération psychologique permet un travail sur son homéostasie (processus de régulation par lequel l’organisme maintient les différentes constantes du milieu. intérieur entre les limites de valeurs normales).

Le lâcher prise est la fin du désir de maîtrise en se laissant aller à l’abandon, à l’acceptation. Il nécessite une acceptation entière de qui l’on est. Une équilibre est à créer entre tout vouloir maîtriser et tout abandonner. La clé est de réaliser « que trop est comme pas assez ».

Cette libération psychologique passe par une prise de conscience de ce qui vous fait souffrir et/ou vous énerve. Cette prise de conscience vous décide alors à abandonner ces vieux schémas et tout ce qui vous dérange.

Le lâcher priser permet de réorganiser ses priorités. Vous vous recentrez sur l’essentiel et vous prenez soin de vos désirs profonds. Conséquence dans votre vie : plus de joie et moins de stress!  Vous analysez ce qui vous appartient et ce qui appartient à l’autre. Vous faites enfin de la place pour ce qui compte dans votre vie. Vous pouvez décider de déléguer ce qui ne vous semble pas réellement important pour vous. Et, vous pouvez décider que ce n’est pas tout simplement de votre ressort.

      Je conserve                       Je délégue   Je ne laisse pas entrer
    Ça m’appartient      Je souhaite faire de la place à l’autre   Ça ne m’appartient pas

 

Enfin, lâcher prise, c’est accepter l’idée qu’on ne peut pas plaire à tout le monde.

Votre chemin sur la voie du lâcher prise

  • Les essais

Il n’y a pas de recette miracle concernant le lâcher prise. Alexandre JOLLIEN préconise même de « lâcher prise le lâcher prise » !

Le travail sur votre libération fonctionne comme un diagnostic : vous vous placez en position méta et vous vous observez interagir, agir, réagir. Vous constatez que votre mental est en permanence connecté. Et vous l’utilisez à bon ou mauvais escient. Conséquence de cette utilisation, votre mental est progressivement en surchauffe : l’agacement quand les choses ne se déroulent pas comme vous voulez, un stress important devant l’enchainement continu des événements, la colère quand survient un contretemps.

Plusieurs chemins peuvent vous aider dans la recherche du lâcher prise comme la méditation, l’EFT, le Yoga, le coaching, la thérapie, l’hypnose…Il est important de trouver sa propre voie car il n’existe qu’une seule vérité : la vôtre !

Gardez toujours à l’esprit que la notion de lâcher prise est liée à celle de l’instant présent.

  • L’instant présent

Vous vivez dans une société où le passé comme devoir de mémoire est omniprésent et le futur comme fin en soi, une course effrénée vers le progrès. Et l’être humain que vous êtes ne sait plus vivre l’instant présent en lâchant prise sur le futur et en rangeant le passé à sa place à savoir dans le passé !

La sagesse est de reconnaître que l’on peut renouveler et de reconnaître ce qui n’est pas renouvelable ou de notre ressort. Votre pouvoir est ici et maintenant. Ici et maintenant, ne pas penser au lendemain, être présent au monde, aux gens qui vous aiment et à vous-même

Alexandre JOLLIEN  « Plus on s’abandonne à l’instant présent, plus on est dans l’action »

 

Aurélie Thieblemont

https://accordsetperformances.com

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le 😉