Le RÊVEUR, LE RÉALISTE, LE CRITIQUE – La méthode stratégique Walt Disney

Voici une version d’un outil utilisé en Coaching pour encourager la créativité et favoriser l’élaboration de stratégies pour atteindre un objectif de solutions pour la résolution d’un problème.

 

Le rêveur, le réaliste, le critique

A tel point que la légende et la réalité se confondent, quant à l’origine de cette technique. C’est même assez joli de la voir directement attribuée à Walt Disney avec à la clé une garantie de réussite, parce que Disney, c’est un empire, c’est le Steve Jobs du dessin animé.

En réalité, cette stratégie a été modélisée par Robert B. Dilts dans Strategies of Genius. L’idée de départ est simple: Dilts estimait que l’un des éléments majeurs du Génie de Walt Disney reposait sur sa capacité à explorer les choses de différents points de vue soit trois traits de personnalités dont il a tirés trois angles de perceptions essentiels:

 

Le Rêveur qui est subjectivement orienté et enthousiaste, se tient toutefois à un jugement pratique, à une idée ou à une analyse.


Le Réaliste  prend un point de vue pragmatique-pratique, développe des plans d’activité et examine les étapes de travail nécessaires, mécanismes et conditions.


Le Critique provoque et examine les normes des autres. L’objectif est une critique constructive et positive qui aide à identifier les sources d’erreurs possibles.

 

Avec le constat que l’association par binôme de ces trois angles de perceptions essentiels peut conduire à différentes direction :

  • Le rêveur sans réaliste ne peut pas concrétiser ses idées.

 

  • Le rêveur et le réaliste peuvent accomplir des choses ensembles, mais sans atteindre le degré de qualité qu’ils auraient pu avoir avec un critique à bord

 

  • Le critique et le réaliste vont être peu créatifs et/ou innovant sans le rêveur.

 

  • Le critique et le rêveur dans le même bateau sans réaliste, ça donne des conflits sans fins.

 

L’aspect problématique est que ces trois traits de personnalité peuvent cohabiter en chacun de nous, avec des degrés et des modes d’expression divers, en fonction de notre histoire personnelle, et qu’ils peuvent se livrer une guéguerre. Dans ce cas, l’idéal est de les amener à se réconcilier pour vivre ensemble de façon harmonieuse afin de les utiliser de manière efficace.

 

La littérature sur le sujet abonde suffisamment pour qu’il soit peu utile de tout écrire ici sur la théorie. Voici un moyen de réconcilier nos trois traits de personnalité et passer une situation, un problème, une recherche de solution/stratégie à la moulinette de ces trois filtres

Votre mini coaching

  • Rêvez votre objectif:

N’hésitez pas à fermer les yeux et laisser venir à vous toutes les images qui vous viennent à l’esprit lorsque vous pensez à l’accomplissement de votre projet, ou à la résolution de votre problème. Explorez-le sous toutes les coutures, y compris celles de vos sens. Ici, il ne s’agit ni de réalisme, ni de faisabilité, aussi autorisez-vous à explorer les solutions les plus fantaisistes…puis répondez à ses questions :

  • Quel est l’objectif?
  • Quel est le but de ce projet ?
  • En quoi est-ce qu’il vous motive?
  • Qu’est-ce qu’il vous apportera?
  • Quelles solutions ou stratégies, y compris les plus délirantes (genre baguette magique), vous viennent à l’esprit?
  • Retenez-en trois, dont une vraiment abracadabrante(sque)
  • Avec un œil réaliste:

 

Pour chacune de ces trois solutions, y compris la solution farfelue posez-vous les questions suivantes, et répondez-y sans censure ou contrainte:

  • Que devez-vous faire pour la mettre en œuvre?
  • De quelles ressources avez-vous besoin?
  • De quelles personnes?
  • Pour faire quoi?
  • Quels obstacles risquez-vous de rencontrer?
  • Comment les contourner?
  • Puis un regard critique :

 

Soumettez chacune de ces trois solutions/stratégies à une observation rigoureuse, autant dans leur globalité que dans le détail en répondant à ses questions :

  • Quels sont les avantages?
  • Quels sont les inconvénients, les coûts?
  • Quels éléments ne dépendent pas de vous?
  • Qu’est-ce qui pourrait l’améliorer?
  • Définissez votre stratégie

Vous disposez à présent de différentes possibilités qui vont vous amener à élaborer une stratégie à l’aide de vos réponses :

  • Quels sont les éléments à retenir?
  • Comment les combiner en un brainstorming cohérent, qui va vous donner une stratégie unique?

 

  • Etablissez votre plan d’action

Mettez en œuvre votre stratégie en passant à l’action pour réaliser votre objectif rêvé au préalable à l’étape numéro 1. Votre plan d’action doit inclure vos démarches devant être mises en place.

  •  Contrôlez votre plan d’action

Le contrôle de votre plan d’action doit avoir lieu aussi bien lors de son développement qu’à la fin. En réalisant un contrôle au cours de votre plan, vous avez l’opportunité de corriger les détails s’éloignant de vos attentes. Concernant le contrôle à l’étape finale, le but est d’établir un bilan et de confirmer si votre objectif rêvé est atteint.

En conclusion, étonnamment peut-être mais au fond pas tant que ça, les stratégies ainsi concoctées conservent le plus souvent plusieurs éléments clés issus des solutions fantaisistes. Celles-ci sont souvent l’expression désinhibée des tripes, qui ont un accès privilégié à nos valeurs motrices et à nos talents naturels, sans la censure de la raison.

Du coup, il résulte souvent de cet exercice des stratégies ou solutions qui peuvent paraître surprenantes, d’un point de vue externe, mais se révèlent souvent efficaces, d’un point de vue interne car elles correspondent à ce que nous savons faire le plus naturellement, simplement et facilement.

 

Alors donnez du sens à votre vie professionnelle et/ou personnelle vous réussirez à concrétiser votre objectif, en étant à la fois rêveur, réaliste et critique.

Avec grand plaisir de lire vos témoignages sur vos retours d’expériences sur la méthode stratégique de Walt Disney

 

Marie Jeanne Ribeiro 

 

Si vous avez aimé cet article, partagez-le 😉