LA MALADIE  – Sachant que « tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime« , il est souhaitable de favoriser l’expression au-delà de l’émotion, ou du retentissement. Cette pratique permettra d’éviter quelques somatisations, du stress et de l’angoisse. En effet, toutes les émotions que vous refoulez à l’intérieur de vous-même parce que vous ne voulez pas, ne pouvez pas ou ne vous autorisez pas à les verbaliser, peuvent s’installer dans différentes parties de votre corps.

La maladie aurait-elle vraiment un sens  ?

L’explication du Coach : le processus de somatisation 

La somatisation est le moyen mis en œuvre par l’organisme pour se protéger de trop grandes tensions psychiques. La zone qui va absorber cette tension est celle qui est la plus mobilisée par celle-ci, et dont la fonction correspond le plus souvent, de façon psychologique, physiologique et symbolique au problème rencontré. Cette prise en charge au niveau d’une zone particulière du corps va permettre au reste de l’organisme de continuer son chemin. Et de continuer à tenter de résoudre la difficulté dans sa localisation.

Cette souffrance cachée, cristallisée dans le corps par le symptôme constitue donc un appel qui informe d’un déséquilibre en cours. Ne pas l’entendre revient à retourner contre soi de grandes forces de destruction.

Le sens des symptômes

Les symptômes se déclarent dans une partie de notre corps pour nous alerter lorsque quelque chose, dont nous ne sommes pas conscients, quelque chose que nous avons ressenti mais que, pour diverses raisons, nous n’avons pas pu exprimer, ne va pas.

Comme Françoise Dolto l’expliquait dans son livre « Tout est langage » la parole et les mots sont l’expression de notre humanité. Quelque chose qui n’est pas dit, pas exprimé, se cristallise, selon ses mots, dans le non manifesté, mais tôt ou tard cela doit se manifester d’une façon ou d’une autre !

L’astuce du coach :

Face à chaque symptôme il peut ainsi être intéressant de se poser les question suivantes : 

  • Quelle question me renvoie-t-il ?
  • Quelle action met-il en échec ?
  • De quoi est-il le miroir ?
  • Quelle situation ai-je vécu, qu’est-ce qui m’a dérangé ou posé un problème avant l’apparition du symptôme ?

Nos problèmes viennent aussi du fait que nous n’écoutons pas nos vrais besoins, ce qui est profondément vital. Ainsi, une fois le besoin identifié, décider d’une action nous permettant de combler notre vrai besoin et non celui de quelqu’un d’autre avant de combler les nôtres va apporter une réelle transformation.

Les symboles ont aussi une grande valeur. La zone de notre corps qui est atteinte est une piste essentielle à considérer pour retrouver l’origine d’un malaise, d’une maladie ou d’une blessure. A nous de l’écouter.

 

Le conseil du coach :

Attention ! La compréhension symbolique des maladies, représente un plus dans le traitement des maladies. Elle ne doit en aucun cas se substituer au traitement.

 

Catherine FAVRE MOIRON

 

Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas le partager 😉

 

Vous avez des interrogations, vous souhaitez connaitre mes activités, n’hésitez pas à me contacter : Catherine Favre-Moiron [Facilitatrice de changement] – cfm.coach@laposte.net – 06 95 38 06 34

Formée à la Communication Relationnelle [2008-2010] certifiée Coach individuel et d’équipe [2015]

 

Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas le partager 😉