Born to learn -Monkey tie Coaching

Proposé par

Et si je changeai de métier ?

Vous vous sentez prêt pour une reconversion professionnelle ?

Avant de se lancer il est nécessaire de bien se renseigner, de réfléchir et de bien murir son projet … et bien sûr il est toujours plus pertinent de s’orienter vers les secteurs les plus porteurs !

 

La reconversion professionnelle entraîne une réflexion à mener selon sa situation

Être salarié ou demandeur d’emploi n’est pas tout à fait la même chose. Dans le premier cas, pas trop de pression sur les délais pour faire aboutir votre projet. Dans le second vous avez en général plus de temps pour votre projet de reconversion professionnelle mais l’échéance est souvent plus courte. Votre reconversion doit se faire progressivement…

Un licenciement est souvent l’opportunité de revoir vos compétences et vos envies pour définir un nouveau projet professionnel et opter pour une évolution ou un changement plus radical. Il faut se méfier des reconversions professionnelles par défaut, car il est nécessaire d’être bien sûr de son choix et réellement motivé pour le faire aboutir.

La recherche de sens est souvent une première motivation, notamment chez les salariés de longue date qui choisissent de tout plaquer. On voit ainsi des cadres devenir paysagistes et des banquiers charpentiers ! Certains retrouvent leurs rêves de jeunesse, mais gare aux désillusions. Analyser bien jusqu’où vous souhaitez réellement vous diriger et gardez la tête froide !

Une solution pour faire aboutir son projet de reconversion professionnelle : La formation

Il y a de fortes chances de devoir envisager une formation qu’il vous faudra, peut-être, prendre en charge (en partie ou partiellement, voir comment marche le financement de la formation)en fonction de votre profil.

Même si cela tombe sous le sens, n’oubliez pas de choisir de vous réorienter vers des secteurs porteurs. Informez-vous bien sur les marchés.  Vous seriez certainement surpris d’apprendre que certains métiers d’artisanat d’art ou de l’industrie sont en tension.

Si vous prenez l’option de vous reconvertir au niveau du métier mais pas nécessairement des compétences, la formation sera certainement moins longue. C’est probablement pourquoi l’un des choix les plus courants de reconversion professionnelle se fait autour de la formation et du conseil. Après une expérience d’une dizaine d’années il est souvent logique de vouloir transmettre son savoir. En général cette reconversion concerne essentiellement les seniors.

Un grand nombre de formations existent et le secteur est en pleine expansion. La plateforme BORN to LEARN vous permettra certainement de trouver la formation que vous cherchez.

Les métiers commerciaux sont toujours très demandés et cela  dans presque tous les secteurs, la pénurie guette. Du coup, les employeurs sont souvent prêts à faire des efforts lorsqu’ils cherchent un nouveau commercial. Un manque d’expérience peut notamment se compenser par le savoir-être :

-sens du relationnel,

-esprit d’initiative,

-autonomie,

-goût de la vente…

Certainement, les commerciaux dans l’âme seront mieux préparés avec des formations complémentaires pour maîtriser les techniques de vente, de négociation et les spécificités de certains produits. De nombreuses formations existent dans le secteur du commercial et de la vente. Peut-être qu’elle peuvent même vous  être proposées et prises en charge par le futur  employeur !

Le digital explose et se retrouve à tous les niveaux de notre économie. Les opportunités sont importantes. Mais il ne faut pas être seulement addict aux réseaux sociaux pour devenir directeur du marketing digital. Le niveau de compétences demandé est de plus en plus élevé. Il est nécessaire de bien maîtriser de nombreuses techniques qui évoluent très vite, de nombreuses formations existent et se créent chaque jour. Elles peuvent aussi, sans aller vers une reconversion totale, renforcer un socle de compétences autour du digital.

Les développeurs web et informatique sont les stars des métiers les plus recherchés. Alors évidemment, être développer ne s’improvise pas ! Autant avoir un talent latent et posséder un bon esprit logique. Une appétence à enchainer des heures de codes devant son ordinateur est un des préalable pour déjà accéder à des formations plus pointues.

Pour les plus talentueux l’École 42 recrute sur concours sans nécessairement de diplôme préalable. Cerise sur le gâteau l’école est gratuite !

Vous pouvez tenter la création d’entreprise ! Elle n’a jamais connue autant de succès. Qui n’a pas rêvé de  devenir leur propre patron ?  Il s’agit souvent d’une bonne solution, surtout en période de chômage important, car elle permet de créer son propre emploi. Il faut savoir que gérer une entreprise n’est pas évident et qu’il est difficile de partir de zéro sans aucune formation.  Il est nécessaire de comprendre et de maîtriser de nombreux domaine(gestion, management, commercialisation, marketing…). Si votre idée et votre modèle d’affaire vous semblent pertinents, il est nécessaire de les faire valider et de vous faire accompagner. Nous avons, en France, de nombreux dispositifs (CCI, agences Economiques départementales, régionales, BPI, réseau entreprendre, réseau initiative…) dans ce cas la formation est souvent une option incontournable. Pour se préparer Il est indispensable de confronter son projet auprès de nombreux interlocuteurs.

Les métiers de l’environnement fourniront de nombreux emplois dans les années à venir. Selon les spécialité, de nombreuses formations existent. Les filières prioritaires : la gestion de l’eau, les énergies renouvelables, le recyclage (des déchets),  les réseaux électriques intelligents (smart cities), l’amélioration des performances énergétiques…Tout types de postes existent du moins qualifié à des postes d’experts absolus. Depuis 1 à 2 ans certains postes commencent déjà à être en tension (gestion de l’eau par exemple ou les débouchés sont nombreux). Les entreprises sont de plus en plus éco-responsables et cherchent des professionnels qualifiés. Pour se reconvertir dans ce secteur l’intérêt à l’ écologie  ne suffit pas et les formations plus qualifiées peuvent être souvent assez longues ( minimum deux ans).

De nombreux secteurs porteurs comme le bâtiment, certains métiers de l’artisanatla santé et la technologie recrutent aujourd’hui.

Parfois il n’est pas évident de savoir vers quels secteurs se tourner même si votre souhait de reconversion professionnel est important, dans ce cas un bilan de compétences peut vous faire avancer.

BORN to LEARN.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager 😉