SAVOIR DIRE DE VRAIS OUI – Qu’est-ce qui fait qu’un mot aussi simple que ce mot de trois lettres soit parfois aussi difficile à prononcer ?

Savoir dire de vrais OUI

Souvent l’être humain développe des contraintes à soi qui l’empêchent de dire des « VRAIS OUI » et le pousse à affirmer le contraire de ce qu’il pense. Ces contraintes peuvent être en lien avec différents types de peurs comme celle du rejet, celle de ne plus être aimé, celle de devoir s’affirmer. Incontestablement, dire non, suppose d’être capable de se définir en renonçant à l’approbation d’autrui, une forme de courage, celui-d’être soi !

Parfois aussi, dire non est associé à de l’égocentrisme. Ne peut-on cependant pas l’envisager sous l’angle d’une marque de respect envers soi-même ? Et si apprendre à dire non était la base de l’autonomie, le début de la liberté d’être soi. Dire non, c’est apprendre à se dire oui à soi-même ; et le non d’affirmation, à différencier du non d’opposition, peut permettre à l’autre de mieux se situer dans sa demande, dans la relation.

Au-delà de se nier, ne pas savoir dire non, c’est prendre le risque de ne plus avoir de temps pour soi, de devoir reporter à plus tard ses propres engagements.

L’astuce du Coach :

Je vous invite à prendre un stylo et à répondre à ces quelques questions. 

  • Savez-vous dire non ?
  • Pourquoi n’osez-vous pas dire non ?
  • A qui n’osez-vous pas dire non ?
  • Quelles conséquences cela entraîne quand vous n’osez pas dire non ?
  • Avez-vous déjà prévu de dire non, et finalement dit oui ?
  • Vous souvenez-vous d’une fois où vous avez osé dire non ? Que s’est-il passé ?

Catherine Favre-Moiron [06 95 38 06 34]

Facilitatrice du changement / Formatrice et Coach certifiée RNCP

 

Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas le partager 😉