Comment se préserver de l’échec ? Et puis, qu’est ce que l’échec ? 

Échouer signifie : « ne pas réussir une action entreprise » ! Bonne nouvelle, pour échouer il faut déjà avoir l’envie d’entreprendre. Et, où certains voient l’échec, nous vous exhortons à  voir de l’expérience positive, constructive et riche de sens, à prendre et à apprendre.

Voici ce que j’ai appris et ce que mes clients m’ont appris pour se prémunir de l’échec.

1 – Pour se préservez de l’échec il faut rester focus !

La raison la plus courante de l’échec est la dispersion. Trop souvent, nous voulons mettre la charrue avant les bœufs. Poussé par notre fort désir d’évolution, nous tentons, expérimentons mais le résultat tant attendu reste inaccessible.

Nous avons des objectifs qui nous paraissent élevés mais tout objectif commence par un premier pas, une première bonne étape. Focalisez votre attention dessus. Le plus important pour vous à tout instant est le but que vous vous êtes fixé et l’étape qui se trouve juste devant vous.

Plus vous vous habituerez à rester focus sur votre projet en maîtrisant votre temps et votre énergie, plus vous pourrez en accomplir et ainsi vous accomplir !

 

2 – Parlez moins, agissez plus !

Le plus grand destructeur d’estime et de confiance en soi est le manquement à sa parole.

Trop souvent nous parlons tous par automatisme, sans réellement réfléchir à la portée de nos propos. Nous nous engageons à faire pour nous, pour les autres mais nous ne faisons la plupart du temps pas la moitié de ce que nous avons dit, promis, énoncé. (Nous sommes en février. Repensez à vos bonnes résolutions du 1er Janvier ;))

Gardez en mémoire que ce que vous dites vs ce que vous faites crée votre réalité.

3 – Prenez vos responsabilités

Nous avons déjà tous entrepris quelque chose d’important pour nous et échoué en tentant de l’obtenir (Nous sommes persuadés que, enfant, vous avez pris quelques gamelles avant de maîtriser votre vélo).  Nous entrons alors de façon automatique dans la justification, nous accusons, notre conjoint qui nous n’a pas assez soutenu, le système, un mauvais associé, une personne qui nous met des bâtons dans les roues, le supérieur qui ne vous aime pas…. Halte à la victimisation ! Réessayez, continuez, entreprenez en faisant évoluer votre façon de faire ou même d’être.

Nous sommes les seuls responsables de ce qui nous arrive. Et tant que vous vous déresponsabiliserez en rejetant vos succès comme vos échecs sur les autres, vous serez toujours le pantin de la vie.

4 – Notre astuce en bonus pour se préserver de l’échec

Le plus important lorsque vous désirez entreprendre dans la vie, ce n’est pas ce que vous pensez, ou bien même ce que vous êtes ou faites mais ce que vous ressentez.

Aujourd’hui et pour toute la semaine je vous propose un exercice redoutablement efficace.
Déterminez ce que vous désirez ressentir le plus souvent : sérénité, confiance, puissance, plaisir, joie, réussite, autonomie…. et focalisez votre pensée et vos actions uniquement sur ce ressenti. C’est un vrai challenge. A vous de vous prouver que vous pouvez le réaliser.

Jean-Sébastien Grapperon Cibois

www.actincoach.fr Le développement personnel pour la performance professionnelle

 

 

 Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager 😉