Dans une conversation en face to face, 7% des messages sont transmis par les mots, 37% par la voix et 56% par les gestes. Au téléphone, 80% de la communication passe par la voix, d’où la nécessité de mieux la contrôler afin de convaincre et d’arranger la vérité à sa guise. En effet, raconter des craques au téléphone est quand même bien plus simple qu’en face de la personne en question. Tout le monde a déjà fait le coup du j’arrive dans 10min, mais ça risque de couper car il n’y a plus de réseau.

Ainsi, pour que vous puissiez faire avaler des couleuvres à des souris grâce à votre timbre de voix, suivez les conseils suivant :

Parlez un peu plus lentement !

Au téléphone, en l’absence de gestes et d’expressions du visage, il faut un peu plus de temps pour saisir le sens des mots. De plus, un débit lent est toujours associé à la confiance en soi et au sérieux. Inversement, un débit rapide est associé à de la nervosité et à un manque d’assurance. N’hésitez pas à bien poser vos mots !

Baissez votre voix d’un ton !

Une voix plus basse est sécurisante du fait qu’elle inspire confiance. Sachez que la police recrute seulement des négociateurs ayant la voix grave afin de calmer les preneurs d’otages. Inversement, une voix haute et dans les aiguës provoque souvent de l’agacement, voire de l’agressivité. Bien que la hauteur de notre voix dépende principalement de notre morphologie, il y a toujours moyen de tricher en accentuant ce côté grave !

Exprimez-vous avec conviction et chaleur !

Une voix trop douce sécurise, mais trahit également un manque d’énergie, de confiance en soi, voire de la tristesse. Une voix trop froide marquera l’assurance mais manquera de sincérité et de séduction !

Parlez clairement !

Là encore, en l’absence de face to face, les mots doivent être plus nets afin d’être mieux entendus et mieux compris. Vous devez A-R-T-I-C-U-L-E-R ! Essayez donc de travailler votre élocution. Un conseil, faites-le à plusieurs puisque ça en vaut la chandelle et il y aura moyen de bien s’amuser !

Enregistrez-vous et écoutez-vous !

Rassurez-vous, on ne l’entend jamais comme les autres l’entendent et la surprise est toujours désagréable ! Mais rassurez-vous, ce n’est pas aussi affreux que ça en a l’air.

Tout se joue en 15 secondes !

Les 15 premières secondes d’un coup de fil sont décisives et votre correspondant se fera une image de vous dès les premières paroles. Par conséquent, parlez d’une voix ferme, assurée et professionnelle. Ne l’obligez pas à vous faire répéter puisque c’est hyper énervant et évitez autant que possible les hésitations « Heuuuuuuuuuuuu » tout comme les tics de langage « j’veux dire…, voilà… ». Et surtout, SOURIEZ. Cela s’entend parfaitement bien au téléphone.

L’allocution étant tout un art, il est normal de ne pas avoir la formule magique. Cependant, essayez de vous entraîner à partir de ces conseils et vous verrez que vous parviendrez à ce que vous souhaitez !